• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Juste une bonne amie

Juste une bonne amie - Mathieu Phelps

Je sais que je ne suis pas correct de dire ça mais, la femme qui s’intéresse à moi présentement, aurait certainement besoin de maigrir rapidement, si elle veut que je lui porte un peu d’attention. Ce n’est pas que je suis superficiel, je ne cherche d’ailleurs pas le corps parfait, mais je veux quand même une femme qui est en santé, et celle-ci mange trop, ou bien, elle mange très mal. Ou peut-être bien les deux. Et moi, je tiens à ce que ma conjointe soit capable de me suivre quand je fais de longues randonnées, ou de l’escalade.

De toute manière, je ne suis pas réellement intéressé de sortir avec elle. Son caractère n’est pas celui que je cherche. Sa colère n’est pas contrôlée ; elle a la mèche beaucoup trop courte. De plus, elle ne comprend rien de ma façon de vivre. Je tiens à être avec une femme à qui je n’ai pas besoin d’expliquer toutes les raisons pour lesquelles j’agis de telle ou telle manière. Ma mère est de descendance autochtone, et récemment, j’ai dû lui expliquer que la plume d’aigle est sacrée, et sert, en partie, aux tours de paroles quand les tribus étaient en réunion de groupe, par exemple. Ou encore, il a fallu que je lui parle de la raison pour laquelle certaines réserves ont été choisies sur des territoires spécifiques. Puisque ce sont des terres sacrées, les traités entre les blancs et les autochtones ont été signés selon ces spécificités. De plus, j’ai eu à lui parler des écoles résidentielles, et de l’impact que ça a eu sur leur communauté. Tout cela lui était inconnu avant que je lui en parle.

Ensuite, je ne sais pas si je veux vraiment une femme qui accepte de faire n’importe quoi pour moi. Elle semble vouloir se plier en quatre pour moi, et je n’aime pas vraiment ça. Sa vie semble tourner autour de nos rencontres, et j’ai l’impression qu’elle annule du temps réservé avec ses amis pour me voir. J’aime avoir une femme forte et indépendante, et elle ne me le démontre pas. De plus, si je lui dis que je n’aime pas les vêtements qu’elle porte, elle accepte de venir magasiner avec moi pour lui en choisir de nouveaux que j’aime mieux. Encore là, c’est une faiblesse dans le comportement.

Je que j’aimerais, c’est une femme qui peut me tenir tête. Je veux me faire dire non parfois. Pas tout le temps, c’est sûr, mais je ne veux pas qu’elle change pour moi. Je veux qu’elle me montre qu’elle va rester qui elle est, et ne pas tout faire pour me plaire.

Ensuite, je ne sais pas si je veux vraiment une femme qui accepte de faire n’importe quoi pour moi. Elle semble vouloir se plier en quatre pour moi, et je n’aime pas vraiment ça. Sa vie semble tourner autour de nos rencontres, et j’ai l’impression qu’elle annule du temps réservé avec ses amis pour me voir. J’aime avoir une femme forte et indépendante, et elle ne me le démontre pas. De plus, si je lui dis que je n’aime pas les vêtements qu’elle porte, elle accepte de venir magasiner avec moi pour lui en choisir de nouveaux que j’aime mieux. Encore là, c’est une faiblesse dans le comportement.

Je que j’aimerais, c’est une femme qui peut me tenir tête. Je veux me faire dire non parfois. Pas tout le temps, c’est sûr, mais je ne veux pas qu’elle change pour moi. Je veux qu’elle me montre qu’elle va rester qui elle est, et ne pas tout faire pour me plaire.

 

The author:

author

Amateur de bon vin et des plaisirs de la table, je ne sais jamais dire non à un bon moelleux au chocolat. La vie est trop courte pour se perdre en regret, voilà ma philosophie ! Cinéphile avertit, je peux me repasser les films classiques inlassablement, et je suis un fan fini de Meryl Streep et d’Al Pacino, mais je vous épargnerai mes critiques personnelles de film, je garde ça pour mon forum préféré sur le sujet. Je passe facilement du coq à l’âne, à vous de me suivre.