• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Le domaine de mes rêves

Le domaine de mes rêves - Mathieu Phelps

Je viens tout juste de recevoir un courriel de mon collègue de travail. Il veut mon approbation pour sa stratégie de marketing web qu’il a développé pour un client mutuel. Je révise rapidement le tout et je lui suggère de rajouter de l’écriture de contenu en format blogue. Il répond que c’est une excellente idée !

Malgré que je sois quand même assez adepte dans le domaine, ceci n’est pas ma passion. Je ne veux pas travailler dans cette firme tout le reste de ma vie. Ce n’est pas mal ; ne vous trompez pas. Je ne déteste pas mon travail. Je n’ai pas l’impression d’entrer en prison, chaque fois que je me lève pour me rendre au bureau à tous les matins. Bon, c’est sûr qu’il y a des matins que j’aimerais rester au lit, mais ça, ça pourrait très bien être un simple signe de paresse. Alors, ce n’est pas la raison pour laquelle je désire quitter mon travail.

Pourquoi voudrais-je changer de domaine ?  Bien, le droit m’intrigue et m’excite. J’aime lire au sujet des cas qui sont passés à la Cour et je me présente à chaque fois que c’est possible pour moi de faire partie de l’audience. Bien, vu que je travaille avec le même horaire que la Cour, ce n’est pas chose facile, mais j’arrive parfois à prendre congé et y aller, ou encore quitter le travail un peu plus tôt et me rendre pour les dernières quelques minutes. Ce n’était pas beaucoup, mais ça me détendait de les voir faire. Je suis bizarre, n’est-ce pas ? Comment est-ce qu’une sortie à la Cour puisse me détresser ?

Voyant combien j’aimais ça, je me suis dit que je pouvais tenter ma chance de retourner à l’université et étudier le droit. Je pense même continuer après le bac et compléter une maîtrise. Ce serait super de me trouver un emploi pour protéger les innocents. Je sais qu’un défendant n’est pas toujours innocent et il va souvent mentir au sujet de son niveau de culpabilité, mais je veux essayer de ne protéger que ceux et celles qui n’oseraient pas faire quoi que ce soit de criminel et qui sont soit faussement accusés, soit qui se défendent contre les criminels.

Ce qui me passionne sûrement de ce type de profession, c’est l’aspect de justice sociale. Je rêve d’un monde meilleur, où tout le monde est égal. Est-ce possible ?

 

The author:

author

Amateur de bon vin et des plaisirs de la table, je ne sais jamais dire non à un bon moelleux au chocolat. La vie est trop courte pour se perdre en regret, voilà ma philosophie ! Cinéphile avertit, je peux me repasser les films classiques inlassablement, et je suis un fan fini de Meryl Streep et d’Al Pacino, mais je vous épargnerai mes critiques personnelles de film, je garde ça pour mon forum préféré sur le sujet. Je passe facilement du coq à l’âne, à vous de me suivre.